Accueil Traitements Hydrotomie percutanée

Hydrotomie percutanée


Cette technique légale de soin assure une prise en charge thérapeutique sûre
des pathologies du rachis et des articulations.

Cette thérapie s’adresse essentiellement aux discopathies rachidiennes mais aussi aux processus dégénératifs articulaire ; Le rachis est un ensemble de vertèbres qui sont empilées les unes sur les autres et entre lesquelles existent une sorte de petit coussin qui sert d’amortisseur : les disques intervertébraux.

Au milieu de cette pile de vertèbres passe la moelle dans un canal, appelé canal rachidien, qui est constituée au dépend des corps vertébraux à leur partie postérieure et de cette moelle sortent, à travers la paroi latérale des vertèbres, des nerfs qui sont en fait des racines nerveuses qui vont aller innerver tous les organes du corps ainsi que tous les muscles. Ces racines nerveuses sortent de chaque côté des vertèbres et pour cela doivent franchir un trou latéral prévu à cet effet de chaque côté des vertèbres. Il y en a un à gauche et à droite et la hauteur de ces trous n’est pas fixe, c’est bien là le problème, mais dépend de la hauteur de chaque disque rachidien et donc de l’intégrité de ces disques intervertébraux.

Si la hauteur d’un disque, entre 2 vertèbres, diminue pour des raisons variables selon les patients (malformations, arthrose,…), elle va automatiquement diminuer le diamètre des 2 trous correspondants, également nommé trous de conjugaison, et on comprend alors très bien que le diamètre diminuant, la racine nerveuse qui passe par ce trou va se trouver serrée, comprimée : des douleurs apparaissent Il en est presque de même sur les processus articulaires arthrosique ;
La dégénérescence cartilagineuse liée à l’âge et/ou à une malposition articulaire et/ou à un geste répétitif peux entraîner une irritation des cartilages avec ostéophytose (Construction osseuse) ou déminéralisation et donc engendrer des douleurs plus ou moins permanentes entrainant contracture musculaire et inflammation.
De nombreux traitements souvent complémentaires prennent en charge avec plus ou moins de succès ces pathologies (médical, chirurgical, ostéo-kinésithérapique). Depuis quelques années (1980), de nouvelles techniques apportent un soulagement et/ou un traitement à ces pathologies :
il s’agit de la mésothérapie et de l’hydrotomie percutanée.


Les Nouvelles techniques

Principe

Son principe est basé sur le fait qu’il existe, quel que soit l’âge, une altération dégénérative des tissus avec diminution de la vascularisation locale suivie par une déshydratation des tissus voisins. Les conséquences au niveau du rachis en sont fréquemment des lombo-dorsalgies voire de véritables sciatalgies par irritation des racines nerveuses, irritation liée à un amincissement des disques intervertébraux. Cette déshydratation des disques intervertébraux entraîne alors les troubles douloureux.

Objectifs

Les objectifs seront de « rouvrir » la circulation locale (vasodilatateurs) et de réhydrater ces zones (soluté isotonique de QUINTON, Soluté de SERUM PHYSIOLOGIQUE NACl A 0.9%® … qui constituent le véhicule pour apport thérapeutique, améliorant les échanges thérapeutiques cellulaires par l’eau qui constitue 70% de la constitution cellulaire.

Technique simple

La technique simple permet l’injection lente, sur zone, au moyen d’une perfusion sous-cutanée locale (pieuvre 12 à 18 aiguilles fines de mésothérapie) d’un soluté comprenant les produits de « réhydratation » ci-dessus parfois associé à des produits simples comme la PROCAINE (qui assure une légère insensibilisation locale pour le confort du patient. Rappelons que la Procaïne a un effet vasodilatateur et régénérateur), des VITAMINES et ACIDES AMINES, des VASODILATATEURS, des DECONTRACTURANTS voire du MAGNESIUM et des ANTI-INFLAMMATOIRES (qui peuvent être utilisés à faible dose pour leurs effets anti-agrégants plaquettaires «ASPIRINE LIKE» (i.e. fluidifiant sanguin), afin d’optimiser la micro-circulation à visée régénérative.).

Indications

Les indications les plus fréquentes sont les suivantes : * Discopathies installées,
* Hernies discales,
* Lumbagos chroniques,
* Sciatique.
* Arthrose des hanches,
* Arthrose des coudes,
* Cruralgie

Technique simple

Déroulement de votre consultation : Dans un premier temps, un bilan général sera effectué avec analyse des bilans sanguins et radiographique. Les différentes thérapies qui ont été envisagées pourront être proposées dans un deuxième temps ; la mise en place de la technique dite d’  « hydrotomie percutanée » demande un temps minimum de 1 heure. En général 2 à 3 séances assurent une amélioration conséquente.

La MESOTHERAPIE

La mésothérapie, très connue, apporte avec des injections locales microdosées des produits à doses faibles (anti-inflammatoires, décontractants, calmants, vasculotropes, régénérants cellulaires, oligoéléments, …), sans effets généraux néfastes.

En plein coeur de Luxembourg